En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Prévention du risque routier, stage de sensibilation et récupération de points, testpsychotechnique

Stage de sensibilsation à la sécurité routière

Nos lieux de stages sont agréés par la préfecture du 94 et 77

 IAF, 5 Rue Pierre Galais 94200 Ivry sur Seine
IAF, Centrale affaires de Pontault- Combault, 77340
Horaires du stages : 1er jour 08h00-12h30 et 13h30-16h30
                                    2eme jour 8h00-12h30 et 13h30-16h00
Dates Lieux Nombres d'inscrits Places disponibles Tarifs  
 
 
 
vendredi 27 Juillet 2018
2 Rue du Pré des Aulnes 17 3 180 £ Inscription
77340 PONTAULT-COMBAULT
[N° agrément : R1707700040]
lundi 30 Juillet 2018
2 Rue du Pré des Aulnes 10 10 180 £ Inscription
77340 PONTAULT-COMBAULT
[N° agrément : R1707700040]
mercredi 1 Août 2018
2 Rue du Pré des Aulnes 6 14 180 £ Inscription
77340 PONTAULT-COMBAULT
[N° agrément : R1707700040]
vendredi 3 Août 2018
5 Rue pierre Galais 4 16 180 £ Inscription
94200 IVRY-SUR-SEINE
[N° agrément : R1709400030]
lundi 3 Septembre 2018
2 Rue du Pré des Aulnes 3 17 180 £ Inscription
77340 PONTAULT-COMBAULT
[N° agrément : R1707700040]
vendredi 7 Septembre 2018
5 Rue pierre Galais 0 20 180 £ Inscription
94200 IVRY-SUR-SEINE
[N° agrément : R1709400030]
lundi 10 Septembre 2018
2 Rue du Pré des Aulnes 0 20 180 £ Inscription
77340 PONTAULT-COMBAULT
[N° agrément : R1707700040]
vendredi 14 Septembre 2018
5 rue Pierre Galais 0 20 180 £ Inscription
Ivry sur seine
[N° agrément : R1709400030]
    0 20 180 £ Inscription
 
 
    0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 28 Septembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
lundi 1 Octobre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 12 Octobre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 12 Octobre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
lundi 15 Octobre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 19 Octobre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 26 Octobre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
lundi 5 Novembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 9 Novembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
lundi 12 Novembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 16 Novembre 2018
5 Rue pierre Galais 0 20 180 £ Inscription
94200 IVRY-SUR-SEINE
[N° agrément : R1709400030]
vendredi 16 Novembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 23 Novembre 2018
5 Rue pierre Galais 0 20 180 £ Inscription
94200 IVRY-SUR-SEINE
[N° agrément : R1709400030]
vendredi 23 Novembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 30 Novembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
lundi 3 Décembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 7 Décembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 14 Décembre 2018
5 Rue pierre Galais 0 20 180 £ Inscription
94200 IVRY-SUR-SEINE
[N° agrément : R1709400030]
vendredi 14 Décembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 
vendredi 21 Décembre 2018
  0 20 180 £ Inscription
 
 

 

Stage de sensibilsation à la sécurité routiére

Femme au volant

La perte de points fragilise un permis de conduire et menace la mobilité du conducteur.

Si vous suivez un stage de récupération de points de permis, vous pourrez récupérer 4 points sur son permis et retrouver ainsi une certaine tranquillité d’esprit. La prévoyance est la règle d’or.
Le stage de récupération de points de permis rassemble un groupe de six à vingt personnes, tous des conducteurs infractionnés, et est fondé sur la prise de parole, en prenant appui sur l’expérience de chacun.
Cette formation de sensibilisation a pour objectif de réfléchir en groupe, par des échanges sous forme de travaux élaborés ou de cas pratiques, à la sécurité routière et à son propre comportement sur la route. Les facteurs généraux de l’insécurité routière y sont principalement abordés. Le contenu du stage porte notamment sur les comportements accidentogènes tels que l’alcool, la drogue, la vitesse et la fatigue.
Le stage est animé par deux animateurs, un psychologue et un spécialiste de la formation à la sécurité routière (BAFM), agréés par le Ministère des transports.
La participation à l’ensemble du stage permet de récupérer automatiquement 4 points sur votre permis de conduire (dans la limite de 12 points pour les anciens permis dans la limite de 6 points pour les titulaires d’un permis probatoire).
Le stage peut très bien s’effectuer pendant une période de suspension de permis à partir du moment où le solde de points est positif. Si votre solde de points est nul, vous devez vérifier votre dossier avec l’un de nos conseillers au 01 75 90 92 09, pour procéder a votre inscription.
Un délai minimum d’un an est obligatoire entre deux stages.

Formation aux risques routiers destinée aux personnels roulants de l’entreprise

Quels sont les avantages de mener une formation aux risques routiers pour votre entreprise.




Le juridique et financier

Le risque routier est l'une des principales causes d'accidents professionnels. Les conséquences juridiques et financières des accidents de trajets sont imputables à l’employeur ou au salarié.
En 2009, quelque 125 000 salariés ont été victimes d'un accident de trajet, et 83 022 d'entre eux ont dû temporairement cesser le travail. En augmentation depuis 2008, les accidents de trajets sont l'une des principales causes d'accidents professionnels.

La responsabilité de l'employeur

L’entreprise est tenue à une obligation de sécurité vis à vis de ses salariés. Elle doit mettre en œuvre toutes les mesures de préventions et informations. Sa responsabilité pénale peut être engagée en cas d'accident (défaut d'entretien des véhicules, charge de travail excessive, absence de pause…).
Si la Sécurité sociale indemnise un accident de trajet de la même façon qu'un accident du travail, des règles différentes sont appliquées dans l'entreprise.
- La victime d'un accident de trajet ne bénéficie ni de la protection de l'emploi ni de l'interdiction de licenciements accordés aux personnes touchées par un accident du travail ou par une maladie professionnelle.
- En cas d'arrêt de travail, la victime d'un accident de trajet ne peut prétendre à l'indemnisation complémentaire versée par l'employeur, qu'à compter du 11ème jour d'absence. Dans le cas d'un accident du travail, il n'y a pas de délai de carence, l'employeur doit indemniser la victime dès le premier jour d'absence.
 

Sur le parcours normal du salarié

 
Pour être considéré comme un accident professionnel, il faut que l'accident de trajet intervienne par le fait ou à l'occasion du travail. Il doit donc avoir lieu sur le parcours normal aller-retour effectué par le salarié.
Sont pris en considération :
- Le trajet entre le lieu de résidence du salarié (résidence principale ou autre lieu, où la personne se rend de façon habituelle) et son lieu de travail. Le trajet commence à la sortie du domicile et de ses dépendances (jardin, garage) et se termine dès que le salarié pénètre à nouveau dans les lieux.
- Le trajet entre le lieu de travail et celui où le salarié prend habituellement ses repas (restaurant, cantine, domicile). Par " parcours normal ", la loi n'entend pas forcément le trajet le plus court, mais celui que le salarié effectue pour rejoindre son domicile ou son lieu de travail dans un temps raisonnable compte tenu de ses horaires de travail.
En clair, l'accident de trajet ne sera pas considéré comme un accident professionnel, si le salarié a interrompu son trajet ou effectué un détour pour un motif personnel. Une tolérance est cependant appliquée si le détour ou l'interruption sont motivés par les nécessités de la vie courante (accompagner un enfant à l'école, déposer un collègue dans le cadre d'un co-voiturage, passer à la boulangerie). 
 
Quand le salarié part en mission ?
 
Le salarié qui prend la route dans le cadre d'une mission ordonnée par son employeur est considéré comme n'importe quel conducteur sur la voie publique. Il est responsable de ses actes et doit respecter le code de la route et les règles de sécurité.
En cas d'infraction, ou d'accident dont il est à l'origine, la responsabilité civile et pénale du salarié sont engagées vis à vis des tiers. Mais la responsabilité de l'employeur peut l'être également du fait du lien de subordination qui unit le salarié en mission et l'employeur. Lorsque le salarié est victime d'un accident, il sera considéré comme «  accident du travail ». L’entreprise devra indemniser le salarié.
Par ailleurs, si le salarié doit utiliser un véhicule de l'entreprise qu'il estime défectueux, il peut mettre en avant son droit de retrait pour refuser de prendre la route. Enfin, un salarié qui prend le volant sans permis, et sans en informer son employeur, encourt des sanctions disciplinaires. 

Les aides financières de l’assurance maladie.

Vous souhaitez améliorer les conditions de santé et de sécurité de vos salariés au travail et au sein de votre entreprise ? Sous certaines conditions, un ensemble de dispositifs vous permet d'obtenir des aides financières de votre Caisse régionale (Carsat, Cramif, CGSS).

Les ristournes

 
La ristourne est une minoration du taux de cotisation AT/MP. Elle est accordée aux entreprises ayant pris des mesures de préventions des risques, liés aux accidents de travail et aux accidents de trajets.
Les caisses régionales (Carsat, Cramif, CGSS) ont la possibilité de vous attribuer des ristournes sur vos taux de cotisation AT/MP. Votre dossier sera instruit par le service prévention de la caisse et présenté pour avis aux partenaires sociaux réunis en comité technique régional. Sur avis de ce comité, votre caisse rendra sa décision.
 La ristourne travail
 
La ristourne travail concerne les entreprises à tarification collective et mixte. C'est une réduction de la part du taux collectif dans le calcul du taux net.
Les caisses régionales peuvent vous accorder une ristourne sur votre taux de cotisation AT/MP si :
  • vous avez moins de 150 salariés.
  • vous avez pris des mesures susceptibles de diminuer la fréquence et la gravité des sinistres et avez accompli un effort soutenu de prévention.
  • vous avez très peu d'accidents du travail et de maladies professionnelles dans votre entreprise.
Cette aide est attribuée pour un an et porte au maximum sur 25 % de la partie collective de votre taux de cotisation.

 

La ristourne trajet

 
La ristourne trajet est accordée sous la forme d'une réduction du taux net de la cotisation et varie entre 25 % et 87,7 % de la majoration forfaitaire "accident du trajet".
Pour obtenir cette ristourne, vous devez avoir accompli un effort soutenu de prévention et pris des mesures susceptibles de diminuer la fréquence et la gravité des sinistres, en particulier sur le risque trajet et afficher une très faible sinistralité dans votre entreprise.
Cette aide est attribuée au maximum pour un an et son montant varie en fonction des efforts de prévention que vous déployez sur le risque trajet.
Pour plus d'informations, contactez votre caisse régionale

 

 

Eligibilité aux aides financières

Les caisses régionales peuvent attribuer des aides financières aux entreprises selon des critères spécifiques à chacun des dispositifs d'incitations financières et en fonction des crédits disponibles. Il est donc nécessaire de vous informer auprès de votre caisse régionale (Carsat, Cramif, CGSS).
Certaines conditions minimales sont toujours requises pour bénéficier d'une incitation financière.
Chaque entreprise qui souhaite bénéficier d'une incitation financière est invitée à vérifier au préalable qu'elle satisfait aux conditions suivantes :
Avoir au moins un salarié et être cotisant au régime général couvert par l'Assurance Maladie - Risques Professionnels
  • être à jour de ses cotisations.
  • avoir évalué les risques et élaboré le document unique régulièrement mis à jour.
  • avoir informé et consulté l'instance représentative du personnel compétente en matière de prévention sur le projet concerné.
  • ne pas avoir fait l'objet d'une injonction ou d'une majoration.
  • pouvoir fournir les pièces justificatives à l'aide financière sollicitée, selon la liste communiquée par sa caisse régionale.

Prévenir, Former, Sensibiliser aux risques routiers

Les financements de la formation

Notre organisme de formation, Institut Assur Formation,  répond aux exigences de qualité définies par l'ensemble des organismes financeurs de la formation professionnelle. Nous sommes référencés au DataDock, répertoire national des organismes de formation.
Ce Label Qualité nous permet de vous proposer de nombreux dispositifs pour financer tout ou partie de votre formation, selon votre situation.
 

Vous êtes DEMANDEUR(EUSE) D'EMPLOI

Les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier de financements complémentaires tels que l'aide individuelle à la formation ou la préparation opérationnelle à l'emploi.
Pour davantage d'informations, n'hésitez pas à consulter votre Conseiller Pôle Emploi.

L'Aide Individuelle à la Formation : AIF
L'aide individuelle à la formation est un complément financier alloué par le Pôle Emploi pour suivre une formation.
Elle vient compléter les aides des OPCA, des Conseils régionaux, et des Conseils départementaux.

La Préparation Opérationnelle à l'Emploi Individuelle : POE I
Ce dispositif est applicable à toute personne inscrite au Pôle Emploi, ayant choisi une offre d'emploi sur laquelle est indiquée la mention "Préparation Opérationnelle à l'Emploi", ou prenant un nouveau poste en CDD ou CDI.
S'il vous manque des compétences pour prétendre au poste (dans le secteur privé ou le secteur public), vous pouvez bénéficier d'une formation, avec l'accord du futur employeur, dans le but d'être opérationnel à l'embauche.
 

Vous êtes SALARIÉ(E)

Que vous soyez salarié(e) du secteur public ou du secteur privé, vous pouvez prétendre à des financements pour suivre une formation dans le cadre d'une reconversion, du développement de vos compétences, ou de l'amélioration de votre position professionnelle ou personnelle.

Salarié(e) du secteur public
Les possibilités de financement sont différentes selon que vous que vous apparteniez à la Fonction Publique d'Etat (FPE), à la Fonction Publique Hospitalière (FPH), ou à la Fonction Publique Territoriale (FPT).
Vous trouverez toutes les informations pour vous aider à affiner votre projet ICI.

Salarié(e) du secteur privé
De nombreuses solutions s'offrent à vous pour vous aider à réaliser votre projet et à évoluer tant au plan professionnel qu'au plan personnel.
Vous trouverez toutes les informations utiles pour construire votre projet ICI.
 

Vous êtes À VOTRE COMPTE

Les organismes financeurs de formation dépendent de votre secteur d'activité, quel que soit le statut de votre entreprise. Ils sont les suivants :
 
Activité commerciale, industrielle ou de prestations de services : AGEFICE (Association de GEstion et du FInancement de la formation des Chefs d'Entreprise)

Artisan : FAFCEA (Fonds d'Assurance Formation des Entreprises Artisanales)

Profession libérale : FIF-PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux)

Médecin : FAF-PM (Fonds d'Assurance Formation de la Profession Médicale).

Prenez contact avec l'organisme dont vous dépendez. Demander un formulaire de financement, ainsi que la procédure à suivre.

 

Vous êtes INTERMITTENT(E) DU SPECTACLE, AUTEUR(E), JOURNALISTE

L'organisme de financement dont vous dépendez est l'AFDAS. Selon votre statut et le type de formation choisi, les conditions de financement de votre formation seront différentes.